Le crime de sœur Marie-Hosanna
  • Éditeur québécois

Automne 1910. Ophélie a quinze ans lorsque son père, un éminent juge montréalais, la confie au monastère des Augustines, à Québec. La faute qu’elle a commise dépasse l’entendement, argue-t-il, pour cette infâme, c’est le cloître ou la prison ! Abandonnée dans le silence, l’adolescente est en proie à une profonde détresse. Au fil des ans, devenue sœur Marie-Hosanna, religieuse infirmière, elle parvient à donner un sens nouveau à sa vie en soignant les malades, jusqu’au jour où, à vingt-deux ans, son désir de liberté se fait trop pressant…

Une intrigue tissée de drames, de secrets et de rebondissements, qui nous transporte de Westmount, la ville la plus huppée de l’île, aux bordels du centre-ville de Montréal, en passant par la vie monastique et l’Abitibi rurale, à une époque où, trop souvent, les femmes n’étaient guère plus que le bien des hommes.